Browsing Category

Voyages

Baie √ģle des pins Nouvelle-Cal√©donie
Réflexions, Voyages

Grandir dans le Pacifique

 

bonjour-01

R√©cemment ma m√®re m’a dit :

Tu me fais une lettre, courte ou moins courte sur ton enfance ou ta vie dans le Pacifique – comme si tu ne devais garder que les bons souvenirs. Et tu me l’envoies (et ne me demande pas pourquoi c’est une surprise).

J’ai √©t√© intrigu√©e, puis j’ai d√©cid√© de le faire, pour lui faire plaisir, mais aussi parce que j’aime beaucoup les exercices d’√©criture.

Au final, au¬†matin de No√ęl, elle m’a offert¬†un magnifique recueils de souvenirs de ma vie l√†-bas.


Retrospective sur ma vie
en Nouvelle-Calédonie

Lorsque j’annonce aux personnes que je viens de Nouvelle-Cal√©donie, j’obtiens toujours des r√©actions de surprise et d’envie. Elles me r√©pondent que j’ai de la chance, et elles me demandent souvent ¬ę¬†c’est comment la Nouvelle-Cal√©donie ?¬†¬Ľ. Je pense qu’il n’y aurait pas assez de mots pour d√©crire ce que je ressens face au Caillou, mon Caillou.

Grandir √† Noum√©a, c’est avoir la chance d’√©voluer dans l’un des plus beaux¬†endroits de la plan√®te. Je ne saurais pas trop dire¬†avec pr√©cision ce que j’ai ressenti la premi√®re fois que j’ai mis les pieds l√†-bas, j’√©tais tellement jeune.¬†Mes souvenirs, par la suite, sont toutefois innombrables.

Je pense aux arbres majestueux, les Flamboyants, et √† leurs p√©tales de fleurs que l’on mettait sur nos doigts afin de pr√©tendre que l’on avait des faux ongles. Il y avait¬†un Flamboyant qui √©tait mon ami et qui s’appelait Merlin¬†(j’avais 8 ans hein). Je pense √©galement aux fleurs de tiar√© que l’on mettait dans nos cheveux en dansant le tamour√©. Aux carr√©s de chocolat blanc que ma marraine nous donnait pour le go√Ľter, et aussi aux roulades dans la colline avec ma copine Caroline. On partait explorer les alentours, telles d’intr√©pides aventuri√®res, et on parlait aux coccinelles. Je me rappelle de l’immensit√© de la mer que l’on voyait au loin √† Nouville, et aussi de la base militaire √† moiti√© abandonn√©e qui √©tait juste √† c√īt√© de chez nous et que j’adorais explorer.

Plus tard, je me rappelle que j’√©levais des criquets sur¬†l’une des plantes du balcon. Certaines fois, avec mes grands-parents, on partait camper dans des tribus avec un club de marcheurs, c’√©tait des grands moments de joie et de partage. On jouait au foot, on montait √† cheval et on cuisinait des plats locaux.

Au coll√®ge, je me souviens¬†de mes amis, ainsi que de mon look improbable, qui consistait √† porter des mitaines √† r√©silles rose fuschia avec plein de kh√īl autour de mes yeux.¬†J’allais √† des booms et on jouait au jeu de la bouteille. J’√©tais amoureuse de Th√©o et je m’√©tais pris un gros vent sur MSN. ¬†Une fois, je suis sortie 3 jours avec un certain Thibault¬†qui s’est r√©v√©l√© √™tre gay par la suite. Co√Įncidence ? Je ne crois pas.

Au lyc√©e, j’ai eu une voiturette et c’√©tait la chose la plus cool du monde. Elle¬†√©tait tun√©e, avec des flammes sur le c√īt√©. Je mettais mes copines dans le coffre, puisqu’il n’y avait que 2 places, et on allait manger des bambao √† l’Anse-Vata entre deux cours de philosophie et litt√©rature.

Plus tard, je pense aussi aux soir√©es √† danser √†¬†la Bod√©ga ou au¬†JPs et aux rendez-vous Quick √† 5h du matin, pour acheter des desserts¬†que nous mangions sur la plage en regardant le soleil se lever. Aux soir√©es avec une bouteille carr√©e √† la main, en √©coutant de la musique tahitienne et en criant des ¬ę¬†tchihis¬†¬Ľ. Aux raves pieds nus dans la terre rouge et aux lendemains √† comater¬†au bord de la rivi√®re.

Je pense √† mon magasin pr√©f√©r√©, ¬ę¬†Chez Florence¬†¬Ľ, qui fait les meilleurs nems et les meilleures salades de poisson de la galaxie, et √† tous ces restaurants qui me manquent trop. Aux tartares¬†de poissons fra√ģchement p√™ch√©s, mang√©s avec des l√©gumes du jardin et des fruits exotiques.

Aux virées en voiture tout autour de la Calédonie, à découvrir des endroits paradisiaques et à camper. À nager contre les vagues à Poé et à marcher dans la forêt. À observer les étoiles allongés dans le sable.

A toutes les belles rencontres que j’ai fait l√†-bas.

Aux sourires tous doux des mamies kanaks quand elles te parlent et aux papis qui t’appellent ¬ę¬†ma fille¬†¬Ľ. Aux vir√©es en brousse avec le pick-up. Aux vir√©es en bateau. Aux f√™tes sur des ilots et aux balades avec le bombardier, les cheveux au vent. Aux courses nocturnes le soir √† la Promenade Pierre Vernier et aux balades en voiture avec la musique √† fond sur les Baies en fin de journ√©e.

Des souvenirs, j’en ai des centaines et je serais bien incapable de choisir mon pr√©f√©r√© car j’affectionne chacun d’entre eux. Quand je ferme les yeux, ils me reviennent tous √† l’esprit¬†et √ßa me rend nostalgique. Au final, tout ce que je sais, c’est que j’ai eu de¬†la chance d’avoir pu grandir dans un endroit s√©curis√©, o√Ļ le¬†danger¬†est moindre, o√Ļ les gens sont bons et g√©n√©reux. √Ä la libert√© que j’ai eu de pouvoir faire ce que je voulais, car, dans la majorit√©, les Cal√©doniens sont comme une grande famille, malgr√© les diff√©rends qui peuvent parfois les opposer.

La Cal√©donie est un paradis sur terre, il n’y a pas de mots assez forts pour d√©crire cela.


Et vous, y-a-t’il un endroit de votre enfance qui vous a marqu√© ?


 

 

Montagnes Nouvelle-Zélande
Voyages

La Nouvelle-Zélande, paradis sur Terre ?

bonjour-01

J’ai d√©cid√© de consacrer mon tout premier ¬ę¬†vrai¬†¬Ľ article au plus beau voyage que j’ai eu la chance de r√©aliser, un trip au pays des kiwis et des Hobbits ! Vous l’aurez devin√©, je parle de la Nouvelle-Z√©lande.

C’√©tait en 2010 et j’ai habit√© l√†-bas durant 3 mois, sur l’√ģle du Sud. J’√©tais √† Christchurch. J’ai eu la chance de pouvoir visiter ce¬†magnifique endroit¬†avant les terribles tremblements de terre de fin 2010 et 2011, qui ont d√©truits une bonne partie de la ville.

J’ai v√©cu l’ensemble de mon s√©jour en famille d’accueil, et j’allais dans une √©cole de langue situ√©e en centre-ville. Ma classe √©tait compos√©e d’√©l√®ves de tout √Ęges et de tout horizons : Suisse, Tha√Įlande, Br√©sil ! On s’entendait tous tr√®s bien et √ßa r√©sultait en road trips le week-end, pour d√©couvrir l’√ģle.

Cette aventure de quelques semaines a incontestablement √©t√© la plus jolie que j’ai pu vivre jusqu’√† pr√©sent. Le fait d’√™tre H24 avec des personnes d’autres cultures, c’est un enrichissement √† peine descriptible. Ca m’a permis de grandir, et de m’√©merveiller devant toutes ces belles choses qui s’offraient √† moi !

On fait le tour ?

douce_christchurch-01

Christchurch est la seconde plus grande ville de Nouvelle-Z√©lande, avec plus de 350 000 habitants. Elle est √©galement la capitale de la r√©gion Canterbury. La ville est notamment connue pour sa cath√©drale, dont le square (du nom de Cathedral Square) est un lieu de rencontres. Il est tr√®s agr√©able d’y fl√Ęner la semaine ou le week-end. Avec un petit peu de chance, vous pourrez y apercevoir des troupes¬†de danseurs maoris, dont les visages sont tatou√©s de motifs¬†guerriers. C’est √©galement l√† que se tient le march√© et de nombreux vendeurs ambulants.

C’est une ville qui est tr√®s agr√©able, ou du moins qui l’√©tait, lorsque j’y √©tais. Je ne sais pas trop comment est l’ambiance depuis les tremblements de terre, mais je sais qu’ils ont d√©pens√©s beaucoup d’√©nergie et d’argent √† tout reconstruire, et que¬†cela prend du temps.

aventuriere_dunedin-01Le road-trip jusqu’√† Dunedin est l’un des premiers que j’ai eu l’occasion de faire. Nous avons¬†lou√© un mini-van et sommes¬†partis √† l’aventure pour visiter la ville et les alentours. Nous nous sommes¬†arr√™t√©s √† la gare de Dunedin, qui est un v√©ritable chef-d’oeuvre architecturale, et qui semble avoir conserv√© toute sa splendeur d’antan. Rentrer √† l’int√©rieur de cette gare, c’est comme faire un saut 1 ou 2 si√®cles en avant, un v√©ritable retour dans le temps. Les murs int√©rieurs de la gare¬†sont constitu√©s de milliers de mosa√Įques.

De base, Dunedin est une ville que la ru√©e vers l’or, en 1880,¬†a rendue tr√®s populaire. Sur les 60 000 habitants que la ville comptait √† l’√©poque, 35 000 √©taient des chercheurs d’or ! Malheureusement, quelques ann√©es plus tard, l’or n’est plus, et tout le monde s’en va. D√©sormais, c’est une ville √©tudiante (et aussi tr√®s fleurie). C’est d’ailleurs l√† que f√Ľt construite la premi√®re universit√© du pays.

Il est tr√®s agr√©able de se promener dans Dunedin et d’admirer les b√Ętiments, dont le style est tr√®s √©cossais. Ce qui n’a rien d’√©tonnant puisque la ville a √©t√© fond√©e par des colons √©cossais !

La gare de la ville de Dunedin

Nous avons fait une escapade √† Larnach Castle, qui se trouve √™tre le seul ch√Ęteau en Nouvelle-Z√©lande. Je pense faire un article sp√©cifique √† cet endroit, qui est magique. N’h√©sitez pas √† me dire dans les commentaires si √ßa vous int√©resse.

Larnach_Castle

Nous avons √©galement¬†√©t√© √† Baldwin Street, qui est¬†la rue la plus pentue au monde. Longue de 350 m√®tres, c’√©tait un v√©ritable calvaire de monter jusqu’en haut, en grands sportifs que nous √©tions, et √† moins d’en avoir une bonne, oubliez la voiture ! N√©anmoins, il parait que l’endroit est un lieu de pr√©dilection pour certains fans de footing. Il me semble m√™me qu’une course y a lieu tous les ans. Cette rue poss√®de une pente moyenne de 20 %, et de 35 % √† certains endroits. Puisque cela ne veut certainement pas dire grand chose dit de cette fa√ßon, je vous laisse vous rendre compte avec les photos, c’est impressionnant.

dsc09653

Sur le chemin du retour, nous avons d√©cid√© de nous arr√™ter √† Sandfly Bay, afin d’assister au coucher du soleil. C’√©tait tout simplement magique. L’endroit √©tait d√©sert, nous √©tions seuls au monde, mis √† part la compagnie de lions de mer et de pingouins qui se pr√©lassaient sur la plage.

dsc09723dsc09748


Une petite escale ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

adventure-01

A l’occasion d’un √©ni√®me road-trip, nous nous √©tions arr√™t√© √† Elephant Rocks. Saurez-vous reconna√ģtre quelle sc√®ne de film a √©t√© film√©e √† cet endroit ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il s’agit bien s√Ľr de la sc√®ne de la bataille, √† la fin du Monde de Narnia : le Lion, la Sorci√®re Blanche et l’Armoire Magique ! Qui avait trouv√© la r√©ponse ?


Connaissez-vous ces myst√©rieux rochers √† la forme sph√©rique quasiment parfaite ? Ils semblent sortis de nul part, comme d√©licatement pos√©s sur le sable. Certains avancent que ce sont des oeufs de dinosaures qui n’ont pas √©clos, et d’autres encore pensent que ces √©tranges rochers sont l’oeuvre d’extraterrestres.

Visibles sur la plage √† mar√©e basse, √† la P√©ninsule d’Otago, les Moerakis Boulders seraient √† priori le fruit de 60 millions d’ann√©es d’√©rosion. Hypoth√®se beaucoup moins fun que celle des oeufs de dinosaures, on en convient ! Il y en a une cinquantaine en tout, et certains font jusqu’√† 2 m√®tres de haut et p√®sent plusieurs tonnes.

dsc09824


dsc00093dsc00180

Je pourrais encore publier des dizaines et des dizaines de photos, tant les paysages sont grandioses ! La Nouvelle-Zélande est un savant mélange de modernité et de tradition, de paysages gigantesques et verdoyants.

La vie y est très agréable, je pourrais revenir sur ce sujet dans un autre article si vous le souhaitez.


Et vous, avez-vous d√©j√† √©t√© en Nouvelle-Z√©lande ? Qu’avez-vous visit√© et qu’avez-vous le plus aim√© ? Dites-moi tout en commentaires !¬†‚ô°