Rechercher un tag

DIY

Couture & DIY

Une bougie fleurie avec Ponoie

Située dans le neuvième arrondissement de notre capitale, Justine, la créatrice de la marque Ponoie, propose des ateliers de confection de bougies vegan.

Rendez-vous samedi après-midi, dans cette jolie boutique, proche du métro Anvers. J’arrive, tendue. Paris est en grève, et ça se ressent, l’ambiance dans les transports en commun est pesante. Mais je retrouve vite mon sourire face à Justine et à sa petite boutique remplie de bougies et de fleurs séchées. Ca sent bon, il y a plein de couleurs, tout ce que j’aime. Sept autres participants me rejoignent, et Justine nous sert un thé à la mangue. 

Ancienne directrice artistique, elle nous explique avoir lancé sa boutique il y a maintenant deux ans. Elle fabrique à la main des bougies à la cire de soja, parfumées aux huiles essentielles biologiques. 

Des bols de fleurs et feuilles séchées nous attendent sur la table, et j’ai super hâte de mettre la main à la pâte.

Les choses sérieuses commencent !

Elle nous parle des différentes techniques de décoration d’une bougie, en fonction du résultat attendu, et nous tend des feuilles blanches, pour que l’on fasse des croquis de notre future bougie !

Une fois nos croquis terminés, nous parlons d’aromathérapie. Justine a sélectionné 6 huiles essentielles, parmi lesquelles nous devons piocher une ou deux senteurs, pour notre bougie. En tant que fan absolue de cette odeur, je choisi une huile essentielle au citron, accompagnée de celle au cèdre.

Justine prépare la cire, nous effectuons les mélanges avec les huiles essentielles, et le travail de décoration commence. C’est technique, mais nous prenons notre temps. Une fois notre bougie terminée, nous positionnons la mèche et attendons que la cire durcisse. 

Nous repartons avec nos précieuses bougies dans un sac, mais il faudra attendre le lendemain pour les démouler, le temps qu’elles aient durcies. 

Je vous laisse admirer le résultat ! Je n’ai pas encore osé l’allumer, je la trouve tellement jolie. Son odeur est à tomber par terre, j’en suis ravie.

Verdict ? J’ai adoré faire cet atelier. La bonne humeur de Justine, le fait de me reconnecter à ma créativité qui est un petit peu en berne en ce moment, avoir su prendre le temps de décorer ma bougie. J’ai trouvé ce moment très apaisant.

Si cet atelier vous intéresse, je vous invite à vous rendre sur ses réseaux sociaux (ci-dessous). Le mien avait été réservé au travers du site We Can Doo.

Site web : ponoie.com
Instagram : @ponoie
Adresse : 16, rue Gérando, 75009

 

Est-ce que ce type d’activité vous tente ?
Avez-vous des ateliers do it yourself à me recommander ?

 

Couture & DIY

Ma pochette de sortie

Hello

En ce moment, je suis la personne la moins assidue du monde pour ce qui est question de ce blog. C’est même la super lose et quelques personnes m’ont fait la remarque que je ne publie pas assez. Je suis désolée ! Je déménage à Paris ce week-end et j’ai beaucoup de choses à faire, de valises à boucler et de personnes à embrasser avant de partir. Non pas que je parte bien loin mais bon, cela demande tout de même un peu de travail. Toujours est-il que j’aimerais beaucoup trouver un rythme de croisière pour le blog car celui-ci ne me convient pas. Avec un petit peu d’organisation ça devrait le faire !

En dépit du déménagement, je n’ai pas perdu mon envie de coudre. Ma machine à coudre va d’ailleurs grandement me manquer puisqu’elle ne m’accompagne pas de suite à Paris !

Je reviens aujourd’hui avec une présentation de la dernière pochette que j’ai cousue. Merci à ma super copine Andréa d’avoir été mon modèle pour la présentation de cette nouvelle création !

Les tissus utilisés sont du jacquard et du coton. Je ne me rappelle plus où je les ai achetés. Certainement à Mondial Tissus Montpellier car c’est là-bas que je trouve mes tissus préférés ! Les petits pompoms viennent de chez Toto Tissus, à Montpellier également.

Je n’ai pas utilisé de patron de couture. J’ai longtemps eu du mal à coudre des pochettes, elles n’étaient jamais bien dimensionnées, elles avaient parfois des formes drôlement bizarres et les fermetures éclairs étaient posées de façon douteuse. Heureusement, je me suis améliorée avec le temps et je suis très fière de cette pochette là ! Je la trouve parfaite pour la saison estivale qui ne va pas tarder à arriver. Elle est assez grande pour permettre d’y glisser de la crème solaire, des clés et un téléphone pour la journée ou bien un peu de maquillage et un portefeuille pour une sortie en boîte le soir !

Admirons le résultat en photos !


Qu’en pensez-vous ?


Jupe couture cousue main
Couture & DIY

Une jupe pour Marine

salut-01

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’écrire mon tout premier article couture. Ma copine Marine m’ayant aidé à trouver mon super nom de blog, j’ai voulu la remercier en lui confectionnant quelque chose.

Nous étions dans un magasin de tissus et j’avais remarqué que ses yeux brillaient à la vue de tous ces jolis coupons. Je lui ai proposé de lui faire une jupe.

J’ai l’habitude de faire des jupes, sans patron. Pour la toute première que j’ai faite, je m’étais inspirée d’une de mes jupes H&M. C’est assez simple au final, il suffit de prendre la mesure du tour de taille, ainsi que la mesure de la longueur de la jupe. Ensuite on découpe, on assemble et basta ! Le seul problème que j’ai, c’est avec les fermetures éclairs, que j’ai vraiment du mal à poser. J’ai pourtant un pied spécial, mais ça bloque toujours à un moment donné et je ne les trouve pas spécialement jolies.

Ceci dit, je suis assez fière de la jupe que j’ai faite pour Marine car les finitions sont très jolies. Aussi, je n’ai pas eu de retouches à faire, elle lui allait comme un gant dès le premier essai. Je suis contente de voir que je me perfectionne au fur et à mesure.

Je vous laisse admirer le résultat !

unadjustednonraw_thumb_22bunadjustednonraw_thumb_22e
img_1346

Le tissu provient de chez Toto Tissus, à Montpellier.


Qu’en pensez-vous ? ♡