Réflexions

Comment c’est de vivre à Paris ?

Hello

Cela fait bientôt 1 mois que je vis à Paris et je souhaitais vous faire un petit retour, à chaud, sur mon expérience dans la ville Lumière. Alors, comment c’est de vivre dans la plus belle ville du monde ?

 

Techniquement, c’était pas gagné. Je suis passée d’une île de 260 000 habitants à une mégapole de 2,2 millions de personnes, avec une petite transition par Montpellier – 257 000 personnes. Je hurle (je regarde trop les story Snapchat de JeremStar, il déteint sur moi, je m’excuse).

Vivre à Paris, c’est découvrir les gros relous du métro et de la street. Cette espèce d’énergumènes m’était totalement inconnue avant de débarquer ici. La première fois que l’un d’eux m’a abordée dans la rue, j’ai pas tout de suite compris. C’est quand il m’a proposé un massage sensouuuual que j’ai fait tilt. L’évocation de mon mari en devenir (fictif, évidemment, les Catherinettes c’est pour bientôt !) n’a rien changé aux ardeurs de ce charmant jeune homme. C’est seulement lorsque que je me suis inventé un enfant à naître qu’il a battu en retraite (les raclettes de cet hiver ont leur avantage).

.

Vivre à Paris, c’est aussi payer l’équivalent en pass Navigo de 3.7 rouges-à-lèvres MAC par mois. Ca soûle mais c’est quand même pratique. Il y a des bus de partout, des métros de partout ! Je suis devenue une pro de la carte, d’autant plus que je ne me vois pas conduire à Paris, car vivre à Paris c’est aussi péter des câbles quand tu vois les créneaux que font les gens. J’crois que leur expression préférée est « je m’en bats les steaks », pour rester polie. Ca me rend dingue.

.

Vivre à Paris, c’est marcher facilement chaque jour 8 kilomètres (et avoir des cuisses en béton du coup, adios cellulite), c’est abandonner toutes mes paires de talons hauts, parce que clairement, je préfère être moche (des pieds) qu’avoir des ampoules. C’est aussi apprendre à se casser la figure avec style (moi perso, je fais des grands écarts, t’as la classe ou tu l’as pas) parce que les pavés glissent et que t’as bu un peu beaucoup de vin. C’est investir dans une boîte de pansements. C’est marcher à la parisienne – je marche super rapidement désormais, du moins aussi vite que mes petites jambes me le permettent.

.

Vivre à Paris, c’est apprendre à mes dépends qu’il ne faut jamais, vous m’entendez ? JAMAIS s’arrêter en plein milieu d’un couloir de métro quand les gens en sortent – sous peine de se faire bousculer et insulter par des personnes qui ont la charge émotionnelle d’une petite cuillère et pas le time. Qu’il faut se dépêcher de se pousser dans le bus, sous peine de se faire engueuler par des vieux, et ce même si votre voisine de devant n’avance pas. Ils s’en foutent, poussez-la bordel. Le Dalaï Lama en aurait les chakras tous retournés. Qu’il faut devenir une professionnelle du slalom parce qu’il y a toujours un blaireau qui va marcher du mauvais côté du trottoir. Vous pouvez également dire adieu à votre espace personnel. Tout le monde est collé, on se croirait dans une partouze, la bonne humeur en moins.

.

Vivre à Paris, c’est croiser des gens trop bizarres dans la rue. Genre la meuf qui m’a dit « bonjour » et qui m’a traitée de salope 2 secondes après. Je pense qu’elle souffrait du syndrome de Gilles de la Tourette. C’est dire non 20 fois par jour aux mendiants et aux vendeurs à la sauvette. « Non, j’en veux pas de ton sac Vuitton made in China, j’ai une tronche de touriste franchement ? ». Vexant.

.

Vivre à Paris, c’est aller sur Seloger.com et dire « 800 euros pour 22 mètres carrés, c’est une bonne affaire ! ». C’est également devenir une pro en emménagement de petits espaces. Rentrer l’équivalent de 9 valises dans 16 mètres carrés ? Je sais faire. J’ai désormais un doctorat en Tetris.

.

Vivre à Paris, c’est payer super cher ses mojitos et ses thés (heureusement que la galanterie existe encore, mon banquier vous remercie Ô mecs de Tinder). C’est aussi s’extasier devant les petites robes canons des boutiques du Marais. Vous connaissez le magasin Héroines ?  Ils font des robes rétro trop canon, je les aime d’amour !

.

Vivre à Paris, c’est avoir la possibilité de rencontrer plein de personnes de tous horizons, de s’émerveiller devant la pluralité des cultures. Blacks, blancs, beurs, asiats, étudiants, chicos, bobos, hippies, artistes, mannequins, ploucs, tout le monde se côtoie dans la rue et je ne me lasse pas d’observer cet immense melting-pot.

.

Vivre à Paris, c’est pouvoir admirer le style des gens. Je trouve les parisiens vraiment très bien habillés, les personnes âgées sont super stylées, on se croirait dans une émission de Cristina Cordula. Même les ploucs ont du style.

.

Vivre à Paris, c’est également pouvoir commander à manger ou un Uber à toute heure de la nuit. Que Dieu bénisse Uber.

.

Vivre à Paris, c’est aussi se balader la nuit dans les petites rues, passer devant Notre Dame ou Montmartre et s’extasier devant la beauté des bâtiments. Paris de nuit, c’est juste magique ! Sauf quand tu te fais suivre par un mec chelou.

Je trouve que Paris est une ville unique. Peut-être que je la détesterais dans 6 mois, peut-être que l’excitation sera retombée, mais pour le moment je profite de chaque instant, de chaque balade, de chaque rencontre.

.


Et vous ? Qu’aimez-vous et que détestez-vous à Paris ?


.

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply devorezmoi 23 mai 2017 at 14:51

    Hihi, tu as oublié de dire que les rues sont sales, que descendre dans le métro c’est se prendre de rails d’odeur de pisse dans le nez… Parfois cette ville est belle, magique et parfois elle est cruelle, pauvre, triste…

    • Reply La Petite Culotte 25 mai 2017 at 13:11

      Haha ! Sortir du métro pour moi c’est surtout pouvoir retrouver l’air frais, enfin ! Qu’est-ce-qu’il fait chaud dans le métro… 😱
      Paris est impitoyable ! C’est une belle ville tout de même. :’)

  • Reply Aurore - Shoot de tout 31 mars 2017 at 10:30

    J’ai tellement rigolé en lisant ton article, c’est tellement vrai!! :’D

  • Reply gettinhope 29 mars 2017 at 09:41

    Coucou je ne suis jamais allé à Paris. J’ai hâte d’y aller pour visiter et ton article donne encore plus envie de découvrir l’ambiance qui y règne. Bisous Olenka

    • Reply La Petite Culotte 29 mars 2017 at 09:44

      Tu verras, c’est une très belle ville !
      Bisous

  • Reply Mimie2908 29 mars 2017 at 09:07

    Bravo pour cet article et tes photos qui sont magnifiques … tu nous enchantes …. Bravo !!!! ! J’ai créé un blog mode et beauté il y a un an … Si le cœur t’en dit tu peux aller faire un tour (likeaprincess.canalblog.com) ou bien sur ma page Facebook Overdressed (https://www.facebook.com/Mimie2908/about/)

  • Reply Prunetttte 28 mars 2017 at 22:31

    Ahahah, je n’ai jamais habitée Paris mais tu le décris tel que je le ressens quand j’y vais ! Autant te dire qu’ici à Montréal, on voit la différence avec les Parisiens… Je dirai même les opposés ! Les gens ne sont pas stressés et font même une queue de 10m si il faut juste pour monter dans le bus et respecter l’ordre de passage.. Ça change des grandes villes françaises ^^

    En tout cas profite des moments qui s’offrent à toi et tu verras d’ici 6 mois ! 😉

    • Reply La Petite Culotte 29 mars 2017 at 09:43

      La queue ici, je crois que c’est un concept abstrait ! À chaque fois que je prends le bus, les gens me choquent trop, ils ont trop peur de louper leur sortie, on dirait qu’ils y jouent leur vie.
      Merci pour ton commentaire en tout cas !

  • Reply Jay 28 mars 2017 at 15:12

    Bienvenue à toi !

    C’est vrai que quand on est native de la région, on ne se rend même plus compte de la majorité de ces choses. Ahlala Paris !

  • Reply eglantinebcqt 28 mars 2017 at 14:40

    Haha sympa cet article ! Je me tâte à venir vivre sur Paris pour un an ou plutôt directement m’orienter vers Bordeaux ! A voir 🙂

    • Reply La Petite Culotte 28 mars 2017 at 14:46

      Merci Églantine ! Bordeaux est une très belle ville et les loyers sont moins chers (quoi qu’ils commencent à augmenter, beaucoup de parisiens s’exilent à Bordeaux, notamment avec la prochaine ouverte de la ligne directe Paris-Bordeaux ultra rapide). Je pense que la qualité de vie est mille fois mieux à Bordeaux, mais ça dépend aussi de ton travail ! Où que tu ailles, je pense que tu t’amuseras beaucoup dans tous les cas ! 🤓🎈

  • Reply Des étoiles qui savent rire 28 mars 2017 at 14:39

    Hahaha, je trouve ton article très rigolo !

    • Reply La Petite Culotte 28 mars 2017 at 14:44

      Merci Ingrid ! Des bisous

    Laisser un commentaire